29042018-dsc3375
site2-3
site3-3
site1-3
site3-3
site2-3
site1-3
aaa
logosimplifier100blanc-rvb

facebook
instagram

facebook
instagram

facebook
instagram
logoblanc
logoblanc

Comme du papier à musique

08-10-2016 11:10

OF

Huskies 2016-2017,

Comme du papier à musique

A l’instar d’un concerto, le run se prépare avec méthode, connaissance de la partition et des musiciens. Ceci dans le but d’éviter toutes notes jaunes...

A l’instar d’un concerto, le run se prépare avec méthode, connaissance de la partition et des musiciens. Ceci dans le but d’éviter toutes notes jaunes en cours de route. Chefs d’orchestre au pluriel, nous nous répartissons la fosse. J’écris la partition, m’occupe de la rythmique et des cordes, alors qu’Aline gère la mélodie et les instruments à vent. En d’autres termes j’organise le run, annonce le début d’une nouvelle étape et contrôle le matériel composé d’un grand nombre de cordages. Aline, elle, peaufine la mise en place du matériel et s’occupe de la partie sanitaire de la course. Nous donnons une représentation de deux heures et demie à trois heures, deux jours sur trois.

 

Préparatifs (à huis clos)

1° Sélection des musiciens en fonction de leur participation lors des derniers concerts et de leur état de santé. Aline entre en jeux. 2° Préparation des Vari Kennel dans le bus. 3° contrôle des instruments soit : une ligne, des neck-lines de rechange, deux largueurs, une ancre, une corde, un piquet métallique, une masse, huit écuelles, un bidon d’eau rempli, des bootises, un GPS, une pelle à crottes et des habits chauds. 4° Arrivée des artistes. Libération des percussions dans l’enclos, pose des harnais puis chargement dans le bus deux par deux en fonction des affinités. Les artistes ayant facilement des lubies de starlettes, le choix des paires se révèle être réellement important (refus de monter dans le bus ou risque de rixe. Répétition de cette étape avec les instruments à cordes, puis ceux à vent. 5° Le directeur de l’orchestre, ne rechignant pas devant les besognes moins artistiques, œuvre également comme chauffeur du bus. Roule jusqu’au lieu de représentation.

suede165-1622624972.TIF

Représentation (ouvert au public)

La production n’étant pas encore suffisamment connue pour engager du personnel, le directeur et la directrice exécutent la mise en place du matériel. 6° Mise en place du quad parqué, hors représentation, dans la forêt. Mise en place du frein à main, du frein avant et emboîtement d’une vitesse. 7° Fixation du quad au bus à l’aide de deux largueurs. 8° Pose de la ligne. 9° Planté du piquet métallique à l’avant de la ligne. 10° Fixation de la ligne au piquet métallique. 11° Mise en place de l’ancre sur le quad. Si toutes les étapes précédentes peuvent s’effectuer avec une certaine aisance dans le timing, celles qui suivent doivent être faites avec précision et rapidité. Plus l’heure de la représentation arrive plus les artistes sont nerveux. Et comme la nervosité est communicative et exponentielle autant être à son affaire. Expérience faite, l’éventuelle erreur donnera naissance à de nouvelles erreurs. Erreurs qui dans certaines situations peuvent avoir pour conséquence la blessure d’un ou plusieurs chiens (emmêlement de la ligne, départ accidentel du quad sans conducteur). 12° Entrée en scène. L’entrée en scène des musiciens s’effectue dans un ordre choisi. Les premiers, les plus calmes. Ceux qui savent gérer l’excitation pré-production. Puis les excités, ceux qui ne peuvent pas éviter de grogner sur leurs partenaires ou manger tout le matériel qui se trouve à leur portée. Il est à souligner que nous avons dans le groupe une amatrice de casse-tête chinois, exerçant son art sur tout cordage à sa disposition. 13° Mise des bootises en fonction des besoins. 14° Entrée des solistes, des leaders dans le jargon professionnel. L’arrivée de ces derniers a tendance à animer les musiciens et gare aux fausses notes. 15° Désarrimage de la ligne du piquet métallique. 16° Maintien des leaders par Aline, pendant que je largue le premier largueur. 17° J’enfourche le quad et largue le deuxième largueur. Et là on constate que notre représentation du jour s’effectue dans la salle d’un casino avec le croupier à la roulette qui crie : « Mesdames et Messieurs faites vos jeux. Rien n’va plus ! » Désolidarisés de tout point fixe, plantés sur les freins, ma monture et moi-même sommes traînés, dérapant sur un sol caillouteux n’offrant pas suffisamment d’adhérence pour résister à la traction des seize chiens surexcités par le feu orangé du projecteur. Je dérape, Aline lâche les leaders et me rejoint sur un quad temporairement arrêté par les ordres du chef d’orchestre… Des musiciens qui ne demandent qu’à exprimer leur talent, une salle de spectacle à couper le souffle et nous, deux chefs d’orchestre qui ne peuvent que constater que les choix qui nous ont poussé à embrasser cette carrière sont justes et que le fruit des efforts effectués a pour récompense un run au cœur des forêts boréales de Scandinavie.

Article précédent         Retour au blog         Article suivant     

leblog-1626269643.jpg
logo-full2
partenaire principaux.jpeg
Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder