29042018-dsc3375
site2-3
site3-3
site1-3
site3-3
site2-3
site1-3
aaa
logosimplifier100blanc-rvb

facebook
instagram

facebook
instagram

facebook
instagram
logoblanc
logoblanc

Magie: le coup du lapin

18-04-2017 16:46

OF

Voyage inachevé 2017,

Magie: le coup du lapin

La bête est encore tiède et ceci malgré la fraîcheur de la matinée. Cela doit faire une heure à une heure et demie que l'accident a eu lieu...

Norvège

La météo nous est favorable ce matin. Le plaisir de pédaler en est que plus grand et c'est en fredonnant que nous avalons les kilomètres. Sur le bas-côté de la route, un lapin blanc. Un semblable à ceux que les magiciens font sortir de leur chapeau. Sauf que là, le tour n’a pas dû fonctionner. Le rabbit gît au sol, les entrailles au soleil. Que fait-on ? La bête est encore tiède et ceci malgré la fraîcheur de la matinée. Cela doit faire une heure à une heure et demie que l'accident a eu lieu. Le sang sur la route est encore frais. La température ambiante est d'environ quatre degrés, soit celle de nos réfrigérateurs domestiques. La viande est fraîche. On l'emporte. Mais avant ça je le dépèce. L’entaille provoquée par le choc me facilite la tâche. Je glisse la lame de mon couteau entre la chair et la peau coupant cette fine couche de derme blanche et translucide qui les lie. Le travail se complique au niveau des pattes et de la tête. Pour me simplifier la tâche, je décide de décapiter l'animal. Avec délicatesse je glisse ma lame entre deux vertèbres et tente de sectionner le disque et les terminaisons nerveuses. La colonne résiste. Je me résous à employer une méthode plus barbare et je brise de mes deux mains la bête au niveau du coup. Maintenant, seules les chairs relient la tête au corps. Je les tranche à l'aide de ma lame. Pour les pattes, je sectionne au niveau des chevilles. La peau des quatre moignons ne veut s'ôter et des petites touffes de poils persistent à ses extrémités. Là encore, je me dois de fracturer les os pour terminer le travail. Le lapin est déjà à moitié vidé, l'éviscération est donc rapide. Mauvaise surprise. L'intestin est éclaté et la fiente  qu'il  contient est répandue au niveau du bassin. Un nettoyage à l’eau claire s'impose et s'improvise dans une petite gouille d’eau encore à moitié gelée. Dernière étape, supprimer la chair qui a reçu le choc et qui est maculé de sang coagulé. Cet automne, j’ai pu observer des chasseurs suédois agir de la sorte après avoir abattu un élan. J'imagine qu'ils avaient leurs raisons. Le lapin est prêt. Une belle pièce de deux kilos emballée et sanglée sur nos montures. Ce soir, cela sera civet norvégien avec vue sur les fjords.

2017norvege119-1622818295.TIF

Article précédent         Retour au blog         Article suivant   

leblog-1626262666.jpg
logo-full2
partenaire principaux.jpeg
Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder