29042018-dsc3375
site3-3
site2-3
site1-3
site2-3
site3-3
site1-3
aaa
logosimplifier100blanc-rvb

facebook
instagram
linkedin

facebook
instagram
linkedin

facebook
instagram
linkedin
logoblanc
logoblanc

De Vevey à Altreu / 12-19.03.2022

31-03-2022 17:16

AG

Cap Kayak,

De Vevey à Altreu / 12-19.03.2022

Premier jour de repos « forcé », non loin d'Altreu, au bord de l'Aar. Hier la bise fut telle que nous n'avons réalisé que 6 km en 3h30. « Ca n'a pas d

img_0214.jpeg

Premier jour de repos « forcé », non loin d'Altreu, au bord de l'Aar. Hier la bise fut telle que nous n'avons réalisé que 6 km en 3h30. « Ca n'a pas de sens », pensée surgissant de mes tréfonds alors que je pagayais de toutes mes forces pour ne pas reculer. Le simple fait de ramener ma pagaie en avant était une lutte contre un mur de vent. « Ca n'a pas de sens » ; l'Aar semblait couler avec enthousiasme au sud alors qu'elle est sensée nous emmener au nord. Quel est donc le sens de lutter d'arrache corps contre Eole pour un si maigre résultat, alors qu'il nous suffit de patienter que la bise s'envole pour parcourir sans effort et en un rien de temps la même distance ? S'autoriser à prendre ce temps, s'accorder la non-action, alors que nous n'en sommes qu'aux balbutiements de notre voyage, est-ce peut-être là l'essentiel ? Alors oui, nous nous accordons une journée au bord de la rivière, à prendre le temps. Pour Olivier d'observer les oiseaux qui nichent et convolent non loin, d'écrire pour ma part. Et puis de revenir sur ces premiers jours de voyage...

 

Deux premiers jours remplis d'indénombrables aurevoirs emprunts d'émotions vives où se mêlent l'excitation de rejoindre notre vie sur les routes et la tristesse de quitter ceux qui nous sont chers.

img_0183.jpeg

Après un « café de départ » le samedi 12 mars à Vevey, entourés d'une centaine d'amis et membres de nos familles, nous parcourons à pied et sur deux jours la cinquantaine de kilomètres qui nous sépare des rives du lac de Neuchâtel, en compagnie d'un groupe d'amis qui s'éclaircit au fil des lieues. A Grandson, nous sommes accueillis par Tessalia, Benoît et Malo, qui nous reçoivent avec l'hospitalité propre aux voyageurs qui ont reçu. Lundi 14, nos deux kayaks rejoignent enfin l'élément pour lequel ils ont été conçus. Sous les regards d'un petit groupe d'amis, mais aussi de médias, nous nous essayons nerveusement à la mise en pratique du Tétris de nos bagages auparavant élaboré. C'est indéniable, une belle marge de progression est possible dans nos gestes pour l'heure encore maladroits. Et puis des aurevoirs, à nouveau, et cette fois pour de bon. Nous lâchons la rive sécurisante et nous nous jetons à l'eau.

 

Pourtant, notre réalité de voyage à deux n'est pas encore à l'ordre du jour, puisque nous sommes suivis par Matthieu et Tim, pour la série de Passe-moi les Jumelles, accompagnés de Yves qui les véhicule sur son bateau. Les prémices d'une aventure dans le voyage... Sous leurs objectifs nous donnons nos premiers coups de pagaies, nous ressortons notre tente de son étui, nous renouons à la vie sans toit ni murs, mais surtout, nous commençons à découvrir ce que l'itinérance au fil de l'eau nous réserve...

img_0241.jpeg
img_0273.jpeg
leblog-1635345236.jpg
logo-full2
partenaire principaux.jpeg
Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder