29042018-dsc3375
site2-3
site3-3
site1-3
site3-3
site2-3
site1-3
aaa
logosimplifier100blanc-rvb

facebook
instagram

Voyages et aventures

Cap Kayak

Terres sauvages

Voyage inachevé

Huskies

Tour du monde à vélo

Madagascar

Accueil

A notre sujet

Boutique​

Médias

Recettes

 

Nous suivre

Contact

Le Vagabond (newsletter)

Itinéraires (carte)

Facebook​

Instagram

Voyages et aventures

Cap Kayak

Terres sauvages

Voyage inachevé

Huskies

Tour du monde à vélo

Madagascar

Nous suivre

Contact

Le Vagabond (newsletter)

Itinéraires (carte)

Facebook​

Instagram


facebook
instagram

facebook
instagram
logoblanc
logoblanc

365 jours de plus

18-06-2022 19:40

OF

Cap Kayak,

365 jours de plus

Il ne nous a fallu qu'un regard, si je me souviens bien. D'un regard et d'une de ces petites phrases qui auraient bouleversé notre monde si...

Il y a l'évidence de l'esprit, celle qui s'impose sans qu'il n'y ait besoin de la justifier, de l'étayer par la raison. Il y a également l'évidence du corps, peut-être moins connue, libératrice de bien des maux. Mais revenons aux prémices de notre histoire. Là où l'évidence, tel Janus, nous montrait un tout autre visage. De Vevey au Cap Nord, 4600 kilomètres de kayak et de marche en un an et demi. Sans entrer dans des calculs d'apothicaire, 25 kilomètres de kayak par jour avec 60 jours de rab pour les visites, rencontres et jours de repos. 60 jours sans compter la période hivernale bien entendu. Un planning avec comme inéluctable, un hiver qui débute déjà en octobre, là, proche du cercle polaire.

a1.jpeg

Trois mois de navigation, un apprentissage à la manière des cours du soir. Un travail en plus du reste. Un effort qui s'ajoute à l'effort. Trois mois de navigation où nos envies s'effacent devant nos besoins, où les rires laissent place à une certaine lourdeur. Si la météo n'est pas franchement de notre côté, c'est à l'intérieur de nos têtes que la brume est la plus épaisse. « A ce rythme, on ne pourra plus faire de pauses ! » « Si le temps ne s'améliore pas, il faudra pagayer jusqu'en octobre, peut-être même jusqu'en novembre sous la neige ? » Tensions, stress, mais pourquoi ? Nous avons tous les ingrédients. Nous avons même écrit notre recette, certes qui n'est pas très conventionnelle. Alors pourquoi ne pas se mettre aux fourneaux, puis passer à table ? Il ne nous a fallu qu'un regard, si je me souviens bien. D'un regard et de l'une de ces petites phrases qui auraient bouleversé notre monde si elle avait été dite 2400 ans plus tôt par un Socrate ou un Platon « Si une année et demie n'est pas suffisante et qu'il en faut une de plus, ajoutons-en une et le problème sera résolu. » Et c'est à cet instant là, pas même une heure plus tard, que la brume se dissipe, que nos intestins se dénouent, que le dos craque et se détend, que le sourire regagne nos visages. Notre choix se mue en évidence si rapidement qu'on pourrait croire que l'évidence a été notre choix. 365 jours de plus ? Oui, d'une certaine manière. 365 jours de plus pour rejoindre le Cap Nord, mais assurément pas 365 jours de plus, ajoutés à notre vie d'itinérance... 

leblog-1635345236.jpg
logo-full2

Partenaires principaux

partenaire principaux.jpeg

Chasseurs d'horizon. Tous droits réservés. Mentions légales

Créer un site Internet | Création site web gratuit